Différences entre rachat de crédits et renégociation de crédit

Vous avez fait un crédit immobilier et vous aimeriez opter pour une solution crédible pour faciliter le remboursement de votre prêt ? Vous voulez en connaître davantage sur la différence entre rachat et renégociation de crédit ?

De nos jours, de nombreuses personnes optent pour le rachat de crédits ou renégociation de crédit pour rembourser leurs prêts, car ses taux d’intérêt varient de 3%. Cet article vous donnera de plus amples informations sur les différences entre rachat et renégociation de crédits.

Qu’est-ce qu’une renégociation de crédits ?

Une demande de renégociation de crédit se fait au sein de l’établissement bancaire avec qui vous avez signé le contrat initial. Il s’agit d’une demande de modification ou plutôt de rabaissement des conditions sur le taux d’intérêt que l’établissement vous a accordé lorsque celui-ci vous semble plus élevé qu’auparavant ou lorsqu’il y a une nette diminution de votre faculté de remboursement.

Ceci constitue donc un moyen incontournable pour demander des conditions tarifaires, ainsi que des remboursements favorables à leurs banquiers. Cependant, la banque fera une étude rigoureuse du dossier du client avant de lui accorder sa requête et ce sont surtout les clients de longue date qui ont plus de chances.

Dans quel cas rachète-t-on de crédits ?

Le rachat de crédit est un nouveau contrat de crédit immobilier établi par l’emprunteur auprès d’un nouvel établissement de crédit, dans le cas où sa banque refuse sa demande de renégociation ou lorsque le taux proposé par celle-ci ne lui convient pas.

Même si cette démarche présente plus de difficulté, elle semble être beaucoup plus rentable à condition de bien faire des calculs en amont. Il s’agit donc d’un refinancement de dettes proposé par un autre établissement.

Les différences entre une renégociation et un rachat de crédits

Une renégociation de crédit se fait auprès du même établissement prêteur d’origine, tandis qu’un contrat de rachat de crédit est négocié auprès d’un nouvel établissement. Il s’agit donc d’un nouveau contrat. Dans des cas rares, la même banque pourra accorder à l’emprunteur un rachat de crédit qu’il a lui-même attribué.

En conclusion, le remboursement du capital restant dû sur le crédit immobilier initial d’un rachat sera effectué par un nouvel emprunt, ceci dans le but de rabaisser le taux d’intérêt et de rallonger la durée du prêt. Une renégociation de crédit vise surtout à réduire le taux nominal du prêt immobilier en cours. Dans ce cas, un avenant au contrat de prêt initial sera négocié par l’emprunteur auprès de son établissement.