Ouvrir un compte en ligne, les démarches

Avec la multiplicité des offres existantes et parfois alléchantes, l’ouverture d’un compte en ligne est presque devenue naturelle pour les particuliers.
Assez paradoxalement, le compte en ligne vous propose une proximité avec votre argent de telle manière que vous gérez vous-même une grande partie de son fonctionnement, que vous soyez en France ou à l’étranger.

Les démarches

Afin de bien choisir votre banque, pensez au comparatif de banques en ligne, qui vous donnent les avantages et inconvénients de chaque établissement.

Une fois que vous avez choisi votre future banque, rendez-vous sur son site internet. Dans la rubrique dédiée, il conviendra de remplir un formulaire sur votre identité, vos ressources, la composition de votre foyer, etc., le contenu pouvant varier selon les banques.

Vous devrez joindre ensuite à ce formulaire un certain nombre de pièces. Deux possibilités en général s’offrent à vous, soit vous scannez vos pièces, puis vous les envoyez directement avec le formulaire en ligne, soit vous imprimez le formulaire que vous enverrez par la poste avec vos pièces. Les pièces réclamées sont en général un justificatif d’identité (CNI, passeport), de revenus (fiche de paie, avis d’imposition), de domicile (facture EDF, eau, etc.), les pièces demandées pouvant également varier avec les banques.

Votre banque en ligne devra disposer d’un spécimen de votre signature, qui permettra par la suite de valider les chèques émis ou les courriers reçus.

La plupart des banques en ligne demande le RIB d’un autre compte et impose un premier virement bancaire ou la remise d’un chèque sur le nouveau compte, avant de permettre l’ouverture définitive du compte en ligne.

Notons toutefois que si l’ouverture d’un compte en ligne paraît plus simple, dans la pratique, elle est beaucoup plus longue, environ deux semaines, le temps de recevoir et d’analyser les pièces, de vous communiquer un RIB du nouveau compte pour effectuer votre premier virement et de pouvoir enfin activer définitivement le compte et recevoir vos moyens de paiement.

Enfin, sachez que la loi donne la possibilité à toute personne majeure, résidant sur le territoire français, de posséder un compte courant dans un établissement bancaire et ce, même si elle est en interdit bancaire ou en surendettement. Dans la pratique toutefois, certaines banques peuvent être sélectives en imposant une domiciliation de revenus mensuels assez élevés et les banques en ligne sont quasiment inaccessibles pour une personne en situation de surendettement ou en interdit bancaire, car elles vérifient systématiquement les antécédents bancaires.